[Calendrier de l'Avent] Pour la première fois en France, un immeuble chauffé grâce au métro

Il y a 3 années 379

Publié le 06 décembre 2018

Cap aujourd'hui sur une nouvelle expérience qui permet à un immeuble parisien d'être chauffé grâce à la chaleur du métro. Jusqu’à Noël, Novethic vous propose d’ouvrir une case de son calendrier de l’Avent. Chaque jour, vous découvrirez une bonne nouvelle qui prouve que le combat pour le climat, l’environnement, la biodiversité, l’égalité n’est pas perdu. 

Dire qu’il fait chaud dans le métro est une lapalissade ! Face à ce constat, la RATP a eu une idée originale : récupérer la chaleur du métro pour chauffer un ensemble de logements. Cela se passe sur la ligne 11 du métro parisien, dans le 4e arrondissement, rue de Beaubourg.

Une économie de 70 euros par logement

"La chaleur du tunnel du métro y est récupérée et acheminée vers une pompe à chaleur qui se trouve dans l’immeuble. L’énergie ainsi produite est utilisée pour alimenter 20 logements", détaille Paris Habitat, gérant de l'édifice. 

"Une première en France et peut-être dans le monde", se réjouissent la RATP et Paris Habitat dans le Journal du Dimanche. Au total, ce dispositif couvre 35 % des besoins en chauffage de l’immeuble en période hivernale. Outre l’impact environnemental, les habitants auront une bonne surprise. Ce dispositif devrait leur permettre d’économiser 70 euros par an et par logement. 

Deux autres stations bientôt équipées

Si l’expérience s’avère concluante, la RATP envisage de la dupliquer. Elle vise deux futures stations de la ligne 14, Porte de Clichy et Mairie de Saint Ouen. 80 logements pourraient ainsi bénéficier de ce système. La régie de transports doit prendre en compte deux contraintes. Les immeubles doivent être proches du métro et la chaleur dégagée par la ligne doit dépasser les 18°C. Cela dépend du matériel utilisé mais aussi du parcours. Si elle est aérienne, elle perd fatalement de la chaleur. 

Ces dernières années, plusieurs innovations ont été développées pour chauffer de manière plus responsable. L’eau de la piscine de la Butte aux Cailles par exemple est entièrement chauffée par les data centers d’une entreprise voisine. Un concept qui a inspiré Paris Habitat. Le bailleur social de la ville de Paris compte, en 2019, chauffer un bâtiment de 200 logements grâce à la chaleur d’un data center de Free situé dans le XVe arrondissement.

Marina Fabre @fabre_marina 

Lire la Suite de l'Article