[Climato-éthique] Réduire le cheptel bovin sera bon aussi pour la souveraineté énergétique

Il y a 1 année 539

Dans deux avis parus la même semaine, l’un sur les aides aux éleveurs bovins, l’autre sur la gouvernance des besoins de biomasse, la Cour des comptes et le Conseil économique, social et environnemental parviennent à une même conclusion : il faut réduire l’élevage bovin en France. Mais pas n’importe comment.

Ce sont deux sujets complexes et clivants. Mais que la nouvelle stratégie française énergie climat (SFEC), en cours d’élaboration, devra traiter, d’autant qu’ils sont liés. La sobriété, l’efficacité énergétique et l’électrification des usages ne seront pas suffisants pour atteindre les objectifs climats de la France. Il faudra aussi s’attaquer à la réduction des émissions de l’agriculture, qui représente 19,8% des émissions domestiques dont 11,8% dus à l’élevage bovin. Mais aussi à la question du fléchage de la biomasse, dont les besoins dans l’industrie et l’énergie doivent augmenter d’au moins 40 %.

[...]

Cet article est réservé à nos abonnés L'Usine Nouvelle

Soutenez un journalisme d'expertise.

Déjà abonné ? Connectez-vous

VOS INDICES

source Indices & cotations

Sélectionné pour vous

Solarinblue fait flotter du solaire en mer

SUR LE MÊME SUJET

L’agriculture et le transport plombent les émissions françaises, selon le Haut conseil au climat La biomasse est une énergie renouvelable maltraitée
Lire la Suite de l'Article