Des muons pour cartographier les centrales nucléaires

Il y a 11 mois 594

C’est une pluie infinie qui inonde la Terre entière. Produits dans la haute atmosphère, les muons sont des particules élémentaires «très pénétrantes qui nous traversent et peuvent parcourir plusieurs centaines de mètres dans la roche», explique Sébastien Procureur, chercheur au CEA. Invisible mais détectable, ce flux peut être exploité pour cartographier des structures grandes et inaccessibles, comme un volcan ou une pyramide.

[...]

Cet article est réservé à nos abonnés L'Usine Nouvelle

Soutenez un journalisme d'expertise.

Déjà abonné ? Connectez-vous

Sélectionné pour vous

Le sodium s’invite dans les batteries

SUR LE MÊME SUJET

Après la fin du nucléaire en Allemagne, le défi du démantèlement La déconstruction du CEA à Marcoule et de la centrale EDF à Aramon, deux chantiers exemplaires
Lire la Suite de l'Article