L’armée, meilleure ennemie du climat

Il y a 6 mois 374

Deux ans après la présentation d’un plan de transition énergétique, l’armée française a dévoilé en avril 2022 une stratégie « Défense et climat ». Un intéressant exercice de planification écologique.

Anticipation, atténuation, transition et coopération… Depuis avril 2022, on connaît les grands axes de la stratégie Défense et climat de la France. Elle devrait trôner en bonne place sur le bureau du nouveau ministre des Armées, Sébastien Lecornu. Il va en effet falloir cartographier les risques climatiques pour anticiper leurs impacts géopolitiques, adapter les équipements et les organisations tout en réduisant ses émissions de gaz à effet de serre et en préservant la biodiversité, le tout en première ligne de l’adaptation au changement climatique dans les Outre-mer. Un casse-tête.

Les Armées entretiennent 30% de l’ensemble du patrimoine immobilier de l’État, soit plus de 30 millions de m2 de bâti, qu’il faut rénover. L’armée a déjà réduit de 22% les consommations d’énergie et de 33% les émissions de ses bâtiments entre 2010 et 2020, et vise les -50% d’émissions d’ici à 2030. Les militaires sont surtout les premiers consommateurs de carburants fossiles en France, avec 800 000 mètres cubes par an, principalement pour faire voler avions et hélicoptères. Hormis en utilisant la simulation pour éviter de faire décoller de vrais Rafale en exercice, difficile de réduire la consommation, les nouveaux avions étant plus lourds et plus gourmands. En revanche, l’armée veut incorporer 5% de biocarburant d’ici à 2030 et 50% d’ici à 2050. C’est possible. Elle en a démontré la faisabilité lors du dernier 14 juillet, avec un carburant fourni par TotalEnergies.

Un Observatoire géopolitique des enjeux climatiques [...]

 Cet article est réservé à nos abonnés

Soutenez un journalisme d'expertise.

Déjà abonné ? Connectez-vous

VOS INDICES

source Indices & cotations

Sélectionné pour vous

[L'industrie c'est fou] L'avion hypersonique fictif de Top Gun 2 aurait été espionné par un satellite chinois

SUR LE MÊME SUJET

Les armées françaises s'attaquent à leur consommation d'énergie
Lire la Suite de l'Article