L'Espagne veut devenir la championne de l'hydrogène vert

Il y a 1 année 572

L'Espagne veut devenir le premier producteur européen d'hydrogène vert. Des premières annonces d'investissements massives donnent du poids à cette ambition. Reste à trouver par quels canaux exporter cette production...

L’hydrogène vert n’a pas encore démontré sa viabilité économique - il coûte quatre fois plus cher à produire que l’hydrogène gris - mais l’Espagne est déjà gagnée par une fièvre d’investissements dans un secteur qui n’en est qu’à ses premiers pas. Dans le sud du pays, à Cadix et Huelva, 3 milliards d’euros sont investis par le groupe Cepsa pour créer l’"Andalusian Green Hydrogen Valley". Les deux usines, d’une capacité de 2GW, deviendront d’ici 2027 le plus grand site de production d’hydrogène vert en Europe. Cepsa va investir également 2 milliards d’euros pour construire des champs de panneaux solaires et d’éoliennes qui produiront l’énergie renouvelable nécessaire pour alimenter le processus d’électrolyse. Le hub andalou contribuera à décarboner l’industrie et les transports en réduisant les émissions de CO2 de 6 millions de tonnes par an.

[...]

Cet article est réservé à nos abonnés L'Usine Nouvelle

Soutenez un journalisme d'expertise.

Déjà abonné ? Connectez-vous

VOS INDICES

source Indices & cotations

Sélectionné pour vous

Veolia veut un scope 4 pour valoriser son action climat

SUR LE MÊME SUJET

Pourquoi le nucléaire freine le plan hydrogène français... sauf dans la mobilité Un axe hydrogène sud nord-est se dessine en France
Lire la Suite de l'Article