[L'industrie c'est fou] Une veste équipée de panneaux solaires invisibles

Il y a 1 mois 111

Étourdi, vous êtes du genre à oublier sans cesse le chargeur de votre montre connectée ? Des étudiants en design et en physique de l'université d'Aalto, située en Finlande, pourraient bien avoir trouvé la solution qui permettrait de faciliter votre quotidien : une veste équipée de panneaux solaires.

Si l'idée vous semble familière, c'est sûrement car Tommy Hilfiger avait déjà présenté un concept similaire, et ce dès 2014. Baptisé Sun-Powered Textiles, le projet des étudiants parvient cependant à surpasser celui de la marque de prêt-à-porter américaine, en rendant les panneaux photovoltaïques complètement invisibles. Envolée, la peur du fashion faux pas.

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Bientôt sur des rideaux ?

Les étudiants finlandais n'ont pas réussi à reproduire la célèbre cape d'invisibilité de Harry Potter, mais ont simplement décidé de placer le dispositif sous le tissu de la veste, en optimisant la fabrication afin de laisser passer un maximum de lumière. Ils précisent par ailleurs que cette technique fonctionne avec du coton, du lin, du polyester ou tout autre type de textile, et que les composants électroniques ne seront pas détériorés après un passage dans une machine à laver.

L'université assure également qu'un éclairage artificiel peut suffire, mais sans fournir d'indication sur la puissance de ces panneaux solaires. Difficile donc de savoir de toute façon combien de temps il faudrait à cette veste pour recharger des accessoires connectés. Enthousiastes face aux perspectives offertes par les Sun-Powered Textiles, les étudiants réfléchiraient déjà à adapter ce système à des rideaux, et même à des écrans.

Cette innovation pourrait en tout cas bénéficier de l'essor du marché des accessoires de technologie portatifs (wearables). Selon le cabinet Gartner, les ventes du secteur ont augmenté de 70% en 2020 pour atteindre un chiffre d’affaires de 69 milliards de dollars (environ 59 milliards d'euros), et devraient dépasser les 80 milliards de dollars en 2021.

Lire la Suite de l'Article