Malgré l’essor de la pétrochimie et de l’aviation, le pic pétrolier est à l’horizon, juge l’Agence internationale de l’énergie

Il y a 11 mois 548

Le pic d’utilisation du pétrole comme combustible devrait être atteint en 2028, prévoit l’Agence internationale de l’énergie dans son rapport annuel sur le secteur, publié mercredi 14 juin. Une preuve de la transition en cours, même si l’or noir reste porté par la pétrochimie et l’aviation.

«Si l’on ne considère que le pétrole utilisé comme combustible, nous prévoyons que la demande atteindra un pic en 2028», résume la directrice de la direction Industrie et marchés pétroliers de l’Agence internationale de l’énergie (AIE), Toril Bosoni. Lors d’une conférence de presse organisée en amont de la publication du rapport annuel sur le pétrole de l’institution, mercredi 14 juin, c’est une industrie pétrolière sur la fin de sa croissance qui a été décrite.

[...]

Cet article est réservé à nos abonnés L'Usine Nouvelle

Soutenez un journalisme d'expertise.

Déjà abonné ? Connectez-vous

VOS INDICES

source Indices & cotations

Sélectionné pour vous

Ce qu'il faut savoir sur la fin des tarifs réglementés du gaz au 1er juillet

SUR LE MÊME SUJET

Malgré la crise climatique, le pétrole prospère sur les marchés et dans les scénarios [Repères] Opep, Russie, Etats-Unis... Qui produit combien de barils sur le marché du pétrole La filière pétrochimie bousculée par une étude sur la production de plastiques moins fossiles En 2023, les investissements dans l’énergie solaire devraient devancer ceux dans le pétrole
Lire la Suite de l'Article