Pas de nouveaux EPR en France sans réforme de l’Arenh

Il y a 11 mois 399

C'est peut-être le dossier le plus compliqué du nouveau nucléaire français. Gelé à l’été 2021 par le gouvernement après deux ans de négociations avec Bruxelles, le projet Hercule de refonte d’EDF et du mécanisme Arenh (accès réglementé à l’électricité nucléaire historique) est toujours sur la table. Il a entre-temps été rebaptisé Grand EDF pour souligner, à l’attention de salariés vent debout contre le projet, l’idée que malgré la création de trois EDF – bleu nucléaire, turquoise hydraulique et vert renouvelables, réseau et commercial –, l’intégrité du groupe serait conservée.

Lire la Suite de l'Article