Pour l'avion à hydrogène, "nous avons déjà des échanges avec Faurecia", assure Jean-Brice Dumont, directeur de l'ingénierie d'Airbus

Il y a 2 semaines 61

L'Usine Nouvelle. - Pourquoi l’hydrogène fait-il désormais partie des priorités pour Airbus ?

Jean-Brice Dumont. - L’aviation est victime d’une critique caractérisée sur son empreinte environnementale que nous trouvons injuste, pour ne pas dire injustifiée. Cette annonce est une façon de répéter que l’enjeu environnemental fait partie de nos préoccupations et que nous préparons l’avenir.

La crise liée au Covid-19 nous a poussés à nous tourner vers les gouvernements pour leur proposer notre vision de l’aviation de demain. Nous avons désormais à la fois le soutien étatique et l’assurance technologique nécessaire pour nous lancer dans ces projets fondés sur l’hydrogène. La pression politique et sociétale a servi d’accélérateur.

Sera-t-il utilisé dans des turbines ou alimentera-t-il des piles à combustibles pour fournir en énergie des moteurs électriques ?

Lire la Suite de l'Article