TotalEnergies assigne Greenpeace en justice pour «informations fausses et trompeuses»

Il y a 1 année 607

TotalEnergies va poursuivre Greenpeace en justice, a annoncé le groupe mardi 2 mai. La multinationale française du pétrole dénonce un rapport de l'ONG paru en novembre 2022, qui contestait le bilan carbone 2019 publié par l’entreprise et avançait un chiffre 3,6 fois supérieur à celui communiqué.

Pour la première fois, TotalEnergies attaque Greenpeace sur le plan judiciaire. La multinationale a assigné l'ONG environnementale en justice le 28 avril pour «diffusion d’informations fausses et trompeuses» concernant son bilan carbone. En novembre 2022, l’association avait publié un rapport intitulé «bilan carbone de TotalEnergies : le compte n’y est pas», dans lequel elle critiquait la méthodologie de calcul des émissions de GES du groupe. En outre, elle avançait que le total réel des émissions générées en 2019 s’élevait à 1,637 milliard de tonnes de CO2e, alors que TotalEnergies l'estimait de son côté à 455 millions de tonnes.

Conflit de méthodologies

[...]

Cet article est réservé à nos abonnés L'Usine Nouvelle

Soutenez un journalisme d'expertise.

Déjà abonné ? Connectez-vous

VOS INDICES

source Indices & cotations

Sélectionné pour vous

La cour d'appel de Paris rejette le recours des petits actionnaires d'EDF contre la renationalisation

SUR LE MÊME SUJET

TotalEnergies accusé de science-washing par Greenpeace Comment Patrick Pouyanné justifie la stratégie climat de TotalEnergies et réussit à la vendre aux actionnaires
Lire la Suite de l'Article