Attiré par l'IRA américain, Meyer Burger va fermer une usine de panneaux solaires en Allemagne

Il y a 1 mois 260

Le 23 février, Meyer Burger, producteur de cellules et de modules photovoltaïques suisse, a annoncé la fermeture de l'un de ses sites de production à Freiberg (Allemagne). La fermeture, prévue en avril, sera précédée d'un arrêt de la production à la mi-mars, qui pourrait être temporaire, selon la direction.

Une usine ouverte il y a trois ans… et déjà sur le point de fermer. C’est ce qu’a annoncé le fabricant suisse de panneaux solaires, Meyer Burger, le 23 février dans un communiqué. L’usine de Freiberg, située dans l’est de l’Allemagne, qui compte quelque 500 salariés, avait ouvert en mai 2021, peu de temps après un autre site à Thalheim (Allemagne), dans un élan souverainiste européen. «Il faudrait mettre en place des incitations lors des appels d’offres, par exemple, pour promouvoir l’utilisation des produits locaux, avec une limite d’émissions de CO2 comme le fait la France, ou encore favoriser le solaire sur toiture dans lequel nous avons une avance technologique», avait alors déclaré Gunter Erfurt, PDG de Meyer Burger, à l’Usine Nouvelle.

Une fermeture motivée par l'IRA 

[...]

Cet article est réservé à nos abonnés L'Usine Nouvelle

Soutenez un journalisme d'expertise.

Déjà abonné ? Connectez-vous

VOS INDICES

source Indices & cotations

Sélectionné pour vous

Dans le Pas-de-Calais, la cimenterie d'Eqiom va monter en cadence et se décarboner

SUR LE MÊME SUJET

"Les panneaux photovoltaïques sont un produit stratégique", selon le patron allemand Gunter Erfurt Face à la déferlante chinoise, l'appel à l'aide des fabricants européens de panneaux photovoltaïques L'effet spectaculaire de l'IRA sur la réindustrialisation aux Etats-Unis
Lire la Suite de l'Article