CSR et nouvelles formulations au programme de la stratégie bas carbone des cimentiers

Il y a 1 mois 157

L’industrie cimentière compte réduire de 24% ses émissions carbone entre 2015 et 2030. Le recours à davantage de sources d’énergies alternatives ainsi qu’une évolution de la composition des produits devraient y contribuer.

A partir de janvier 2022, la nouvelle réglementation RE2020 fera la part belle aux matériaux biosourcés, à commencer par le bois. La stratégie nationale bas-carbone, inscrite dans la loi de transition énergétique pour une croissance verte fixe, elle, des objectifs de réduction des émissions de gaz à effet de serre de 49% entre 2015 et 2030, puis une décarbonation complète en 2050 dans le secteur du bâtiment. Pour la production de minéraux non métalliques, la réduction des émissions est de 24% entre 2015 et 2030, et de 85% en 2050. Un contexte qui incite la filière cimentière à accélérer (et mieux faire connaître) ses efforts.

[...]

Cet article est réservé aux abonnés

ABONNEZ-VOUS

POUR LIRE LA SUITE

Et accédez à tous les contenus et services de l' édition abonné, soutenez un journalisme d'expertise !

Demain se fabrique aujourd’hui !

A travers nos dossiers, nos chroniques, enquêtes, cas pratiques, ... notre rédaction de spécialistes vous livre des partages d’expérience et témoignages, et vous guide grâce à ses décryptages et ses sélections des meilleures pratiques :

Innovations Relocalisations / Made in France Transitions écologique et énergétique Transformation numérique

VOS INDICES

source

logo indice & contations

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Lire la Suite de l'Article