Découvrez Écowatt, une "météo de l’électricité" pour savoir quand réduire sa consommation et éviter les coupures

Il y a 3 semaines 79

Publié le 04 septembre 2022

Décaler sa consommation d’électricité peut faire la différence. C’est le message que souhaite faire passer RTE à travers le dispositif Écowatt lancé avec l’Ademe. L’outil, disponible gratuitement sur Internet, permet de savoir s’il y a des tensions sur le réseau et propose aux Français de recevoir une alerte en cas de risque élevé afin d’éviter les coupures en adoptant des éco-gestes simples comme par exemple lancer son lave-linge à 22h plutôt qu’à 19h.

Face à des risques d’approvisionnement électrique cet hiver, un outil gagnerait à être largement diffusé. Il s’agit du dispositif Écowatt, mis en place par RTE, le gestionnaire du réseau électrique, et l’Ademe, l’agence publique chargée de la transition écologique. D’abord déployé en Bretagne, en PACA et en Normandie-Île-de-France, Écowatt a été étendu à l’ensemble de la France en 2020. L’outil, disponible gratuitement sur Internet, fonctionne comme une météo de l’électricité qui indique en temps réel le niveau de consommation électrique du pays, région par région.

Doté d’un système d’alerte en cas de risque de tension ou de coupure, il indique les moments les plus adéquats pour réduire ou décaler sa consommation. Il est ainsi conseillé d’éviter de lancer ses appareils électroménagers ou de recharger sa voiture électrique ou son portable entre 8h et 13h et entre 18h et 20h, lors des pics de consommation. D’apparence anodine, ces éco-gestes, s’ils étaient massivement appliqués, auraient des conséquences très concrètes sur la consommation d’électricité et permettraient d’éviter des coupures, assure RTE. Ainsi, si tous les Français éteignaient une seule ampoule, ce seraient 600 mégawatts qui seraient économisés, soit l'équivalent de la consommation électrique d'une ville comme Toulouse.

La puissance d’un réacteur nucléaire économisée

Autre exemple, le 4 avril dernier, lors de la vague de froid. L’alerte Écowatt de RTE annonçant une tension sur le réseau électrique a permis d’éviter l’équivalent en puissance de la production d’un réacteur nucléaire, "signe qu’un consommateur conscient et bien informé a le pouvoir d’agir et d’avoir un impact à une échelle nationale" commente Nicolas Goldberg, dans une note publiée cet été par le groupe de réflexion Terra Nova sur la sobriété.

"Aux bulletins météos des chaînes d’informations pourraient par exemple s’ajouter une ‘météo de l’énergie’, celle-ci étant fortement dépendante des températures, pour sensibiliser aux risques d’approvisionnement électrique certains jours" propose le spécialiste Énergie. L’objectif est que les tensions sur le réseau électrique deviennent des informations aussi largement diffusées et intégrées que le sont par exemple les bulletins de Bison Fûté, afin que chacun puisse agir en conséquence.

Le dispositif s'adresse aussi bien aux particuliers qu’aux collectivités et aux entreprises. Le groupe Carrefour s’est d’ores et déjà engagé à réduire ou décaler sa consommation d’électricité dans ses magasins lors de périodes de fortes tensions pour le système électrique (signal rouge), en baissant, par exemple, l’intensité lumineuse de ses magasins ou en réduisant le chauffage. D’autres entreprises vont rejoindre le dispositif, dont une nouvelle version simplifiée sera déployée courant septembre.  

Concepcion Alvarez @conce1

Lire la Suite de l'Article