Grâce au nucléaire et à l'éolien, la France a battu son record d'exportation d'électricité le 22 décembre

Il y a 3 mois 460

L’hexagone a atteint son plus haut solde en volumes sur le marché de l’électricité vendredi 22 décembre, avec une pointe de 18,6 gigawatts exportés. Le réseau électrique français a joui d’une consommation intérieure plus faible, d’une connexion plus abondante avec l’Italie et l’Angleterre et d’un pic de production de l’éolien.

Une éclaircie pour la balance commerciale française. La France a battu son record historique de volume d'électricité exporté vers ses voisins, précisément le vendredi 22 décembre à 16 heures, comme l'a repéré Les Echos. L’Hexagone a alors fourni 18,6 gigawatts (GW) aux pays limitrophes, dont 5,4 GW vers le Benelux et l’Allemagne, 4,4 GW vers l’Italie et 3,2 GW vers la Suisse, contre aucune importation. Le précédent record datait du 22 février 2019, avec un solde pointant à 17,4 GW – et aucune importation. Le 1er novembre 2023 aurait pu aussi connaître un record, avec 17,6 GW exportés, mais la France était alors débitrice de l’Espagne (1,6 GW importé).

[...]

Cet article est réservé à nos abonnés L'Usine Nouvelle

Soutenez un journalisme d'expertise.

Déjà abonné ? Connectez-vous

VOS INDICES

source Indices & cotations

Sélectionné pour vous

Malgré l'accord signé avec l'Etat, il y aura toujours de l'électricité dans l'air entre EDF et les industriels en 2024

SUR LE MÊME SUJET

La totalité des éoliennes du parc éolien en mer de Saint-Brieuc est désormais installée Le projet de loi controversé sur la fusion de l’IRSN et de l’ASN présenté en Conseil des ministres EDF prévoit de charger le combustible de l'EPR de Flamanville en mars 2024
Lire la Suite de l'Article