L’histoire de l’énergie au cœur du prix de l’AARHSE 2022

Il y a 3 mois 187

Chaque année, l’AARHSE (Association académique de recherche, d’histoire et de sociologie de l’énergie), créée par la FNCCR, récompense des chercheurs et étudiants en histoire ou en sociologie de l’énergie. Le jury de l’édition 2022 du prix de l’AARHSE a distingué une thèse de doctorat relative à l’histoire des moulins à Paris et un ouvrage dédié au règne du « roi Charbon » en Angleterre.


Depuis 2013, l’AARHSE organise un prix annuel visant à récompenser des œuvres de l’esprit consacrées aux sciences humaines (histoire, sociologie…) dans le domaine de l’énergie.

Le jury de l’AARHSE, présidé par Antoine Corolleur, Secrétaire de la FNCCR, regroupe des universitaires, des chercheurs, des historiens, des sociologues, des experts professionnels ainsi que des élus locaux.

L’AARHSE privilégie les travaux s’attachant aux formes d’énergie produites (électricité, gaz, charbon, renouvelables…), aux modes de consommation et de gestion de l’énergie en France ou en comparant d’autres modèles au modèle français.


Une 9ème édition sous le signe de l’histoire

Le jury de l’AARHSE a distingué le 7 avril dernier deux chercheurs pour les travaux suivants :

Pierre Marchandin (prix de la catégorie 1) – Moulins et énergie à Paris du XIIIe au XVIe siècle, thèse de doctorat en histoire préparée à l’École nationale des chartes, soutenue le 26 février 2021.

Comment Paris a pu fonctionner en utilisant des énergies renouvelables par l’intermédiaire des convertisseurs énergétiques qu’étaient les moulins à eau et à vent ? « À l’heure où les métropoles prennent une place de plus en plus grande, et engagent, à leur échelle, des actions allant dans le sens de la transition verte, l’examen de la manière dont cette ville, ayant déjà au Moyen Âge toutes les caractéristiques d’une métropole, satisfaisait ses besoins énergétiques prend un écho particulier. »

Charles-François Mathis (prix de la catégorie 2) – La civilisation du charbon – En Angleterre, du règne de Victoria à la Seconde Guerre mondiale, éditions Vendémiaire, 1er octobre 2021. L’auteur évoque dans son ouvrage « La puissance onirique du charbon et sa centralité dans la société victorienne ». « L’histoire de la première civilisation dépendante d’une énergie fossile, consciente des chaînes dans lesquelles elle s’emprisonnait, incapable pourtant de s’en défaire. Un avertissement et un enseignement à tirer pour nos sociétés, au mode de vie lié à des ressources destructrices pour l’environnement, dont le charbon fait toujours partie… »


Récompenses

Chacune des deux catégories du prix est dotée de 4.000 euros. La moitié de cette somme, soit 2.000 euros, est versée directement au lauréat. L’autre moitié, soit 2.000 euros, est affectée, pour la première catégorie, sous forme d’aide à la notoriété (édition, diffusion, exposition…) des travaux présentés, pour la deuxième catégorie, la somme de 2.000 euros est consacrée par l’AARHSE à l’acquisition de l’ouvrage primé pour diffusion.

Contact presse : Alexandre ALLION (06 26 41 64 91 / a.allion@fnccr.asso.fr)

Contact AARHSE : Violaine LANNEAU (01 40 62 16 35 / v.lanneau@fnccr.asso.fr)

Télécharger le communiqué ici.

Lire la Suite de l'Article