La CGT poursuit le mouvement de grève au sein de GRDF, avec une quinzaine de sites bloqués

Il y a 1 mois 860

La CGT poursuit son mouvement de grève au sein de GRDF. Refusant un accord signé avec trois autres syndicats, elle réclame une augmentation des salaires de 4,6%, deux fois plus que ce qui a été mis sur la table par la direction.

Les salariés grévistes de GRDF ne lâchent rien. La CGT a déposé un préavis de grève courant jusqu’au 2 décembre et «tentera de remobiliser» après cette date, selon Eric Gautier, coordinateur national de la CGT GRDF, interrogé par L'Usine Nouvelle. Démarré début novembre par les quatre syndicats principaux (CGT, CFDT, FO et CFE), le mouvement n'est aujourd'hui mené que par la CGT, qui a refusé un accord que les trois autres ont signé avec la direction le 18 novembre. Selon la direction de GRDF, cette grève concernerait «3% des salariés». La CGT est le syndicat principal dans l'entreprise, avec 47% des voix lors des élections de 2019.

Un accord qui ne fait pas l'unanimité

[...]

Cet article est réservé à nos abonnés L'Usine Nouvelle

Soutenez un journalisme d'expertise.

Déjà abonné ? Connectez-vous

Sélectionné pour vous

Le plan d’investissement dans les compétences réduit peu les difficultés de recrutement

SUR LE MÊME SUJET

Première injection de méthane de synthèse en France La Commission européenne détaille (enfin) ses idées pour plafonner le prix du gaz Berlin active son bouclier tarifaire pour alléger la facture énergétique des entreprises et des ménages

Sujets associés

Lire la Suite de l'Article