La commission d’enquête publique rend un avis favorable sur le projet d'enfouissement de déchets nucléaires à Bure

Il y a 7 mois 312

Cinq commissaires enquêteurs indépendants ont jugé le projet Cigéo « mature ». Celui-ci prévoit l’enfouissement de déchets nucléaires de moyenne et haute activité à partir de 2035 à Bure (Meuse).

« C’est positif, même si ce n’est qu’une étape ». Voilà comment Patrice Torres, directeur du laboratoire de l'Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs (Andra) de Meuse Haute-Marne, a accueilli l’avis favorable rendu lundi 20 décembre par la commission d'enquête publique sur le projet Cigéo (Centre industriel de stockage géologique).

Les cinq commissaires enquêteurs indépendants mandatés par l'Andra ont estimé que l’utilité publique du projet d’enfouissement en profondeur des déchets radioactifs à Bure (Meuse) est « avérée », mettant en avant un projet « mature » aux fondamentaux (lieu de stockage, technologie, géologie du site) « robustes ». Ils ont motivé leur décision par la quantité importante de déchets nucléaires « déjà produite et [qui] ne peut rester en l’état d’entreposage en surface ». Et ce, « bien qu’il reste encore des études à approfondir et des process à conforter ».

83 000 m3 de déchets nucléaires

[...]

Cet article est réservé aux abonnés

ABONNEZ-VOUS

POUR LIRE LA SUITE

Et accédez à tous les contenus et services de l' édition abonné, soutenez un journalisme d'expertise !

Demain se fabrique aujourd’hui !

A travers nos dossiers, nos chroniques, enquêtes, cas pratiques, ... notre rédaction de spécialistes vous livre des partages d’expérience et témoignages, et vous guide grâce à ses décryptages et ses sélections des meilleures pratiques :

Innovations Relocalisations / Made in France Transitions écologique et énergétique Transformation numérique

VOS INDICES

source Indices & cotations

Lire la Suite de l'Article