La start-up P-Layer créé un verre capable de produire de l'énergie tout en modulant la luminosité

Il y a 2 mois 412

[L'instant tech] La start-up strasbourgeoise P-Layer a mis au point un verre qui adapte son opacité à la source de lumière et produit simultanément de l’énergie photovoltaïque. Il pourrait trouver des applications dans le BTP, les serres agricoles ou les objets connectés.

Comme souvent dans la recherche, la technologie de P-Layer est née d’un hasard. Deux équipes de chercheurs des universités de Strasbourg (Bas-Rhin) et Southampton en Angleterre ont travaillé pendant dix ans à de nouveaux composants, pour croiser les propriétés de leurs deux spécialités : les semi-conducteurs organiques côté français et les cristaux liquides pour les Anglais.

«Au lieu d’un simple changement de conductivité électrique, il s’est produit un effet photovoltaïque. L’énergie lumineuse est transformée en énergie électrique qui agit sur les propriétés du composant», explique Thomas Heiser, chercheur-inventeur au sein du laboratoire strasbourgeois ICube (sciences de l'ingénieur, de l'informatique et de l'imagerie) qui a découvert le concept avec la professeure Malgosia Kaczmarek de l’université de Southampton.

[...]

Cet article est réservé à nos abonnés L'Usine Nouvelle

Soutenez un journalisme d'expertise.

Déjà abonné ? Connectez-vous

VOS INDICES

source Indices & cotations

Sélectionné pour vous

Deux étudiants mixent pile à combustible et turbopropulseur pour doper l'avion à hydrogène

SUR LE MÊME SUJET

L'avenir sera-t-il fait de cellules photovoltaïques en bois ? Comment le photovoltaïque cherche de nouveaux espaces à investir pour réduire son emprise au sol
Lire la Suite de l'Article