La stratégie hydrogène de l'Allemagne doit servir de tremplin à ses champions industriels

Il y a 4 mois 415

«L'hydrogène vert est la pierre angulaire des objectifs climatiques de l’Allemagne pour 2045 », assure Werner Diwald, le président du conseil d’administration de l’Association de l’hydrogène et des piles à combustible (DWV). Pour ce pays qui a renoncé au nucléaire en 2023 et qui veut se sevrer du charbon entre 2030 et 2038, l’hydrogène et ses dérivés sont devenus l’élément indispensable pour décarboner son industrie et sa production d’énergie depuis que la guerre en Ukraine a sonné le glas pour le gaz russe bon marché acheminé par pipeline. «À condition de fournir aux entreprises utilisatrices un hydrogène compétitif», tempère Mike Blicker, le coordinateur du projet Norddeutsches Reallabor (NRL).

[...]

Cet article est réservé à nos abonnés L'Usine Nouvelle

Soutenez un journalisme d'expertise.

Déjà abonné ? Connectez-vous

VOS INDICES

source Indices & cotations

Sélectionné pour vous

Vallourec redressé financièrement, ArcelorMittal entre au capital pour près d'un milliard d'euros
Lire la Suite de l'Article