Pourquoi EDF décale (encore) la mise en service de l’EPR de Flamanville à fin 2023

Il y a 1 semaine 44

Xavier Ursat, directeur nouveau nucléaire d’EDF, le reconnaît lui-même : la pandémie de Covid-19, évoquée comme une cause du nouveau retard dans la mise en service de l’EPR de Flamanville (Manche) dans un communiqué du groupe publié mercredi 12 janvier... n’y est en fait pas pour grand-chose. « La crise du Covid n’a eu qu’un impact diffus. On a su maintenir les activités critiques », considère le dirigeant. Selon lui, la cause principale « est liée aux activités de reprise des soudures du circuit secondaire », qui ne seront achevées qu’en août 2022, au lieu d’avril, comme initialement prévu.

Lire la Suite de l'Article