Pperte historique pour EDF de 17,9 milliards d'euros

Il y a 3 mois 198

Par Challenges.fr le 17.02.2023 à 08h19 Lecture 1 min.

Perte historique. EDF a publié vendredi une perte nette de 17,9 milliards d'euros au titre de l'exercice 2022, marqué par une faible disponibilité du parc nucléaire français et par les mesures du gouvernement pour limiter la hausse des tarifs de l'électricité, mais a indiqué viser un net redressement de ses résultats en 2023.

EDF

EDF a publié vendredi une perte nette de 17,9 milliards d'euros au titre de l'exercice 2022

AFP/Archives - ALAIN JOCARD

Le groupe, en cours de renationalisation complète, a également enregistré en 2022 une perte nette courante de 12,7 milliards d'euros (contre un bénéfice de 4,7 milliards en 2021), un bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissements (Ebitda) de -5,0 milliards (contre +18 milliards) et un chiffre d'affaires de 143,5 milliards d'euros (+70%).

Son PDG, Luc Rémont, a cependant déclaré lors d'une conférence téléphonique qu'EDF visait pour 2023 un Ebitda "significativement supérieur" à celui de 2021, grâce notamment au rebond de la production et aux prix élevés.

Lire aussiComment Luc Rémont veut sortir EDF de la crise

EDF, qui a vu la production de son parc nucléaire français chuter de 23% à 279,0 térawatts-heure (TWh) en 2022 en raison notamment de problèmes de corrosion de certains réacteurs, a confirmé qu'elle devrait se redresser en 2023, à un niveau compris entre 300 et 330 TWh

(avec Reuters)

Communiqués, partenariat Cision

Newsletter Challenges

Lire la Suite de l'Article