Que se passerait-il si la Russie coupait le pétrole à la France?

Il y a 1 mois 112

Par Maxime Heuzé le 10.08.2022 à 16h36 Lecture 7 min. Abonnés

La Hongrie, la Slovaquie et la République tchèque viennent de subir une fermeture des vannes de leur pétrole provenant de Russie. Une coupure soudaine qui montre le problème de la dépendance de certains pays européens aux ressources fossiles produites chez notre voisin de l’est. La France dépend pour moins de 10% de la Russie pour son pétrole mais pourrait aussi souffrir d’un arrêt brutal des exportations du Kremlin. Pourtant les Européens vont devoir vivre sans pétrole russe à partir du 5 décembre 2022.

La Russie menace de fermer les vannes de pétrole

Le Kremlin a déjà bloqué un temps l'envoi de son pétrole à la Hongrie, la Slovaquie et la République tchèque et menace le reste de l'Europe.

DADO RUVIC

Coupés du pétrole du jour au lendemain! Un scénario catastrophe pourtant bien réel pour la Hongrie, la Slovaquie et la République tchèque. Faute de paiement suite aux sanctions de l’Union européenne contre le gouvernement de Vladimir Poutine, la Russie a stoppé totalement ses livraisons vers ces trois pays, mardi 9 août, avant d'annoncer la reprise du transit du pétrole ce mercredi 10 août.

Cette menace de pénurie de pétrole russe pourrait frapper d'autres pays de la zone euro et c'est en partie pour éviter de se faire tordre le bras par Vladimir Poutine que les Européens ont décidé d'eux-même de réduire les importations de pétrole russe de 90% au 5 décembre 2022.

Lire aussiL’embargo du pétrole russe décidé par l’Union Européenne va faire mal à Moscou

Concrètement, le 5 décembre 2022, plus aucune goutte de pétrole russe venant par bateau ne devra être listé à la Bourse de Rotterdam où les raffineries et les distributeurs européens achètent leur pétrole avant de les transformer en essence ou en gazole (qui rassemble le gazole des moteurs diesel, le fioul domestique et le kérosène). L'oléoduc de Droujba qui alimente quelques pays de l'Est n'est en revanche pas concerné par les restrictions. Le 5 février 2023 ce sera autour du gazole raffiné directement en Russie d’être bloqué à la frontière européenne. Mais le Kremlin pourrait décider de précipiter les choses.

La France et l’Europe importent-elles toujours beaucoup de pétrole russe?

Communiqués, partenariat Cision

Lire la Suite de l'Article