Rémunération de Patrick Pouyanné : les vrais chiffres de l’effort du patron de TotalEnergies

Il y a 1 mois 169

Par Alix Coutures et Eugénie Barba le 20.10.2022 à 07h45 Lecture 8 min. Abonnés

INFOGRAPHIES -Challenges s’est plongé dans les documents financiers de TotalEnergies pour tenter de démêler le vrai du faux sur les rémunérations des salariés en raffineries et de celle de son PDG. En pleine polémique, Patrick Pouyanné y est allé de son tweet mardi pour rappeler les montants de sa rémunération depuis 2017 et glissant au passage avoir "volontairement amputé son salaire" en 2020. Un effort - temporaire - sur son fixe qui ne représente que 10% de la baisse qu'il a subie cette année-là. Explications.

TotalEnergies

Des grévistes devant la raffinerie TotalEnergies de Donges (Loire-Atlantique), le 14 octobre 2022.

AFP - LOIC VENANCE

Trois semaines de blocage des raffineries, trois semaines de polémiques. La CGT a décidé de poursuivre ce mercredi 19 octobre le mouvement social dans plusieurs dépôts et raffineries de TotalEnergies en France en dépit de la signature d'un accord majoritaire sur les salaires entre la direction du groupe pétrolier, la CFDT et la CFE-CGC la semaine dernière. L'accord prévoit une hausse générale de 5% des salaires, assortie de hausses individuelles et d'une prime exceptionnelle comprise entre 3.000 et 6.000 euros. La CGT réclamait 10% pour compenser l'inflation et profiter des revenus exceptionnels engrangés dernièrement par le groupe

Lire aussiGrève, blocage des raffineries… La CGT montre les muscles, poussée par ses ultras

Depuis le début de la grève le 27 septembre dernier, le débat monte autour de la rémunération des salariés en raffinerie et de celle du PDG de TotalEnergies Patrick Pouyanné. Les salariés en raffinerie gagnent-ils 5.000 euros par mois en moyenne comme l’affirme TotalEnergies ? Patrick Pouyanné a-t-il vu sa rémunération augmenter de 52% en 2021 ? Décryptage.

Rémunération de Patrick Pouyanné : +52% en 2021 ? Oui, mais...

La polémique autour de la rémunération du PDG de TotalEnergies est née d'un tweet d'Alexis Corbière. Le député LFI a déclaré que les grévistes des raffineries doivent “obtenir satisfaction sur quelque chose de minimum : une augmentation de 10% des salaires, à l’heure où le grand patron a cru bon de s’augmenter de 52%”. Patrick Pouyanné s'est fendu d'une réponse sur Twitter se déclarant "fatigué de cette accusation" et parlant au contraire d'une rémunération "constante" depuis 2017, avec un recul notable - et en partie volontaire précise-t-il - en 2020. Cette sortie en pleine journée de mobilisation pour les salaires lui a valu de vives critiques sur Twitter. Mais qu’en est-il vraiment ? 

Je suis fatigué de cette accusation de “m’être augmenté de 52%” - voici la vraie évolution de ma rémunération depuis 2017 - elle est constante sauf 2020 car j’ai volontairement amputé mon salaire et ma part variable a normalement baissé avec les résultats de #totalenergies l https://t.co/QdqtVuwuew pic.twitter.com/BYIgxaX4VD

— Patrick Pouyanné (@PPouyanne) October 18, 2022

Communiqués, partenariat Cision

Lire la Suite de l'Article