Total contraint à la transparence sur son projet d’oléoduc Ouganda-Tanzanie

Il y a 1 mois 93

Total et le chinois Cnooc ont signé le 12 avril, en présence des présidents de l’Ouganda et la Tanzanie, un contrat de 3,5 milliards de dollars pour la construction d’un oléoduc pour acheminer le pétrole du lac Albert en Ouganda à l'océan Indien. Face aux oppositions des écologistes, Patrick Pouyanné, le PDG de Total, a décidé de rendre publiques toutes les études.

C’est le probablement le plus gros contrat pétrolier de l’année. Le 12 avril, Total a signé avec son partenaire China National Offshore Oil Corporation (Cnooc), les compagnies locales Uganda National Oil Company (Unoc) et Tanzania Petroleum Development Corporation (TPDC), les accords de développement pour exploiter le pétrole enfoui sous le lac Albert. Ils comprennent un accord des gouvernements hôtes pour l'oléoduc, un accord sur les tarifs et le transport et un accord d'actionnariat. Le président ougandais Yoweri Museveni et la nouvelle dirigeante tanzanienne Samia Suluhu Hassan ont assisté à cette signature.

La construction de l'oléoduc East African Crude Oil Pipeline (EACOP) de 1 445 kilomètres, pour acheminer le pétrole brut extrait en Ouganda vers jusqu’au port de Tanga, dans l'océan Indien, en Tanzanie, représente un investissement de 3,5 milliards de dollars. Le pétrole brut ougandais, très visqueux, doit être chauffé pour rester suffisamment liquide pour s'écouler. Selon Total, l'EACOP pourrait être le plus long oléoduc de pétrole brut chauffé électriquement au monde. [...]

Cet article est réservé aux abonnés

ABONNEZ-VOUS

POUR LIRE LA SUITE

Et accédez à tous les contenus et services de l' édition abonné, soutenez un journalisme d'expertise !

Demain se fabrique aujourd’hui !

A travers nos dossiers, nos chroniques, enquêtes, cas pratiques, ... notre rédaction de spécialistes vous livre des partages d’expérience et témoignages, et vous guide grâce à ses décryptages et ses sélections des meilleures pratiques :

Innovations Relocalisations / Made in France Transitions écologique et énergétique Transformation numérique

VOS INDICES

source

logo indice & contations

Aurélie Barbaux Grand reporter Énergie & industrie durable

Aurélie Barbaux

Aurélie est grand reporter, responsable des sujets énergie et industrie durable. Elle a été rédactrice en chef adjointe de L'Usine Digitale après avoir été chef du service innovation, numérique et design de L’Usine Nouvelle, pour lequel elle suivait les sujets high-tech depuis son entrée dans la rédaction en 2000. Elle est auditrice de l’Institut des hautes études scientifiques et techniques (IHEST), promotion Lévi-Strauss en 2010.

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Recevez directement leurs décryptages et analyses dans votre boîte mail:

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

L'inscription aux newsletters vaut acceptation des Conditions Générales d'Utilisation. Lire la suite

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

Fermer

LES ÉVÉNEMENTS L'USINE NOUVELLE

Lire la Suite de l'Article