Triste record pour les émissions de CO2 générées par les énergies fossiles en 2022

Il y a 1 année 559

En grande partie responsables du dérèglement climatique, les émissions mondiales de CO2 liées aux énergies fossiles ont augmenté de 0,9% en 2022, atteignant ainsi un nouveau record. La hausse aurait cependant été trois fois plus importante sans l'essor des énergies renouvelables.

L'objectif principal fixé lors des accords de Paris, qui consiste à limiter le réchauffement climatique à 1,5°C d'ici à 2030, devient de plus en plus improbable. Il nécessite une réduction drastique et pérenne des émissions de CO2. Or, ces dernières continuent à progresser. Dans un rapport publié jeudi 2 mars, les experts de l'Agence internationale de l'énergie (AIE) révèlent que les émissions de dioxyde de carbone générées par les énergies fossiles ont dépassé leur record absolu en 2022, en atteignant 36,8 milliards de tonnes. Elles ont ainsi crû de 0,9% par rapport à 2021, et de 1,6% par rapport à 2019 (l'année 2020 était anormalement basse en raison de la pandémie de Covid-19).

[...]

Cet article est réservé à nos abonnés L'Usine Nouvelle

Soutenez un journalisme d'expertise.

Déjà abonné ? Connectez-vous

VOS INDICES

source Indices & cotations

Sélectionné pour vous

[Repères] Pourquoi une hausse durable du prix de la tonne de CO2 en Europe est inévitable

SUR LE MÊME SUJET

La France peine à réduire ses émissions de gaz à effet de serre Les mesures anti-crise énergétique à ne pas pérenniser La centrale à charbon de Saint-Avold a redémarré
Lire la Suite de l'Article